Brigitte Ebener


Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours…crayonné.

Les couleurs m’ont toujours attirée, les faire chanter dans des formes, les laisser se transformer au gré des textures.
Après une douzaine d’années à l’atelier de Michel Stucky et maintenant celui de Sandra Jacquillard, je vais mon chemin.
On peut exister sans vivre, la peinture offre la vie.
Donc je peins.
Le temps disparaît, c’est le moment où l’on habite en soi.

Brigitte Ebener